Mon bilan 2015

La fin de l’année approche et avec celle-ci voici l’heure des bilans.

l’an dernier à la même époque, j’avais publié dans mon précédent blog le tableau récapitulatif de tous mes ancêtres trouvés. Ce n’est pas que je fasse la course au nombre d’ancêtres trouvés, mais il est toujours bon de constater que l’on a bien avancé dans ses recherches.

Voici le tableau de l’an dernier: mon bilan 2014 et j’ai fait une copie d’écran du tableau pour mieux visualiser les évolutions.

nombre d'ascendants fin 2014Et voici le résultat en 2015:

nombre d'ascendants au 27.12.15Le nombre d’ancêtres trouvés à la 10ème génération est passé de 164 à 424. Je suis vraiment surprise par une telle augmentation du nombre d’ancêtres trouvés. Pour autant, mes recherches sont toujours au point mort en ce qui concerne le mariage de Cyprien Girardot et Claude Françoise Caillet, mon énigme généalogique.

Cette année, j’ai travaillé également sur la vie de certains de mes ancêtres dont la vie m’intéresse plus particulièrement:

Marie Blondeau : sa vie d’errance à travers plusieurs départements au XIXème siècle m’a montré que les femmes aussi étaient contraintes à la mobilité géographique.

Louis Marchand : ancêtre métayer, qui a vécu sa vie entière dans l’est du Bourbonnais, entre 1865 et le début du XXème siècle.

Pierrette Rotat, dont j’ai résumé en octobre dernier, sa vie en 100 mots, dans le cadre du généathème.

Le hasard de mes recherches m’a amené vers le livret militaire d’Alfred Humé, poilu de la Grande Guerre. C’est grâce à la mise en ligne des registres matricules par les Archives Départementales de l’Allier que j’ai enfin compris qui était Alfred Humé.

Voilà une année généalogique qui se termine. Je souhaite à tous mes lecteurs de bonnes fêtes de fin d’année. Je vais réfléchir à mes objectifs 2016, pendant ces quelques jours de congé et je vous en ferai part lors de mon prochain article.

Laisser un commentaire