C comme cretielle

La cretielle est un graton

Le mot « cretielle » signifie gratons. C’est l’occasion aujourd’hui d’évoquer une spécialité culinaire du Bourbonnais qui séduit pas mal de monde. Il s’agit de la pompe aux cretielles ou plus communément de la pompe aux gratons. Si vous passez par le département de l’Allier, vous la trouverez dans toutes les boulangeries ou presque.

Tout d’abord, je vous explique ce qu’est le graton. Lorsque l’on tuait le cochon, on obtenait le saindoux en mettant dans un grand faitout les morceaux de gras du cochon, récupérés en grattant la couenne du cochon. Le tout était chauffé sur la cuisinière à bois située au milieu de la « maison ». La maison désigne la partie centrale de l’habitat typique bourbonnais. La « maison » était en quelque sorte la pièce à vivre. Ensuite, une fois le gras fondu, à l’aide d’une grande passoire, le tout était passé au travers d’une grande passoire. Le saindoux était conservé dans un grand pot en grès. Ce qui restait dans la passoire s’appelaient les gratons ou cretielles.

Par © Marie-Lan Nguyen / Wikimedia Commons, CC BY 2.5, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=25586931

La pompe au gratons est obtenue en mélangeant des gratons à une sorte de pâte à brioche. Plusieurs versions de la recette existent sur le net, mais je ne vous donnerait aucune recette en particulier, car aucune recette ne donnera la pompe aux cretielles que me faisait ma grand-mère.

Je vous donne rendez-vous dès lundi prochain pour la suite du challenge AZ 2017.

Laisser un commentaire