challenge AZ 2017- le bilan

Mon challenge AZ 2017 C’est la deuxième année que je participe au challenge AZ. Je remercie tout d’abord Sophie Boudarel d’avoir eu un jour cette belle idée de faire réfléchir les généalogistes blogueurs sur leurs recherches et de leur faire publier des articles tout au long du mois de juin chaque année. Pour mon propre […]

z comme c’est la fin du challenge AZ

C’est la fin de l’alphabet et du challenge AZ et il n’y a que très peu de mots patois qui commencent par un « z » Il y a bien « zyeuter » qui signifie « regarder avec insistance ». Mais un coup d’œil dans le dictionnaire Larousse et je me rends compte que ce mot appartient au langage familier. Un […]

Y comme « y en a des »

Le y est un pronom très utilisé en patois bourbonnais Aujourd’hui, je n’évoque pas de mots mais une lettre qui revient régulièrement dans les expressions en patois bourbonnais: le « y ». Ca tombe bien c’est la lettre du jour du challenge AZ! Le « y » est en effet tellement utilisé que toute personne qui entend parler pour […]

Pas de w en patois bourbonnais

Aucun mot ne commence par W en patois bourbonnais. Devant le peu de matière pour écrire un article aujourd’hui, j’ai cherché à en savoir davantage sur la lettre W. J’ai fait une recherche rapide dans les dictionnaires de la langue française du XVIIIème siècle. J’ai ainsi appris que la lettre W « n’est pas proprement une […]

U comme use

Use ou user signifient abîmé, fatiguer Avant de consulter les dictionnaires du patois bourbonnais pour écrire chaque article, j’ai cherché dans ma mémoire, les mots que j’entendais autrefois. Or pour la lettre u, je n’ai rien trouvé. La consultation du dictionnaire m’a permis, cependant, de trouver deux mots. L’un dérive de l’autre. Il s’agit de […]

T comme trainiau

Le trainiau est un objet inutile, qui fonctionne mal La liste peut être longue. On a tous des trainiaux chez nous! Voilà un mot typiquement bourbonnais qui peut s’appliquer partout et par tout le monde… Le choix du mot C’est un des rares mots de patois que j’utilise encore avec plaisir: il suscite l’interrogation de […]