Le patois dans ma généalogie

Le thème du généathème de ce mois est le patois. Il se trouve que le patois a été le fil conducteur de mon challenge AZ de cette année. Alors, je ne peux pas passer à côté de l’écriture d’un article dans le cadre du généathème de ce mois de septembre! Lors du challenge AZ 2017, j’ai évoqué une série de mots que j’entendais lorsque j’étais plus jeune. Dans cet article, je vais plutôt m’arrêter sur ce que représente le patois dans nos généalogies et dans notre passé. Tout d’abord, je rappelle ce que signifie le mot patois: le Larousse donne … Continuer de lire Le patois dans ma généalogie

retour sur une énigme de 2014

Je reprends, dans le cadre du généathème de ce mois de mai 2016, un article que j’ai posté le 3 février 2014. J’ai mis en italique, les phrases que viens de rajouter. « La généalogie ne va jamais sans surprise. Depuis quelque temps, je me concentre sur ma branche maternelle. La recherche généalogique y est relativement facile: mes ancêtres sont restés dans la même région, l’est de l’Allier. Enfin, c’est ce que je pensais à l’époque. Tout allait bien, j’ai même retrouvé de nouveaux ancêtres à ajouter à mon arbre, jusqu’à ce que je trouve l’acte de mariage de Benoîte CHARONDIERE … Continuer de lire retour sur une énigme de 2014

Pierre Turland, sosa 1000

J’ai longtemps hésité à écrire un article dans le cadre du généathème sur le sosa 1000 de mon arbre généalogique. Je craignais n’avoir pas grand-chose à dire sur lui. Or à ma grande surprise, j’ai retrouvé pas mal d’informations sur lui. Voici l’histoire de sa vie: 27 novembre 1718, dans un petit village charollais du nom de Montceau l’Etoile, Antoinette Cru met au monde un garçon. Avec son mari, Sébastien, laboureur, ils choisissent Pierre Jolet comme parrain, un tissier en toile de Montceau l’Etoile et Françoise Maleval, habitante de la paroisse de l’Hopital comme marraine. Le nouveau-né s’appellera Pierre. Pierre … Continuer de lire Pierre Turland, sosa 1000

Capsule temporelle: printemps 1891

Dans le cadre du généathème de mars 2016, je vous propose une capsule temporelle. Nous nous transportons en 1891, quelques semaines avant le mariage de Louis Marchand et de Louise Tain. Printemps 1891: pas de date particulière, juste une saison, une période. La IIIème République est installée depuis un peu plus de 20 ans, Sadi Carnot est président de la République. De tout cela, mon aïeule, Louise Tain, n’a peut-être jamais eu conscience. Son cadre de vie se situe à Monétay-sur-Loire, aux Segauds. C’est un petit village de 919 âmes, situé dans les Basses-Marches du Bourbonnais, à l’est du département … Continuer de lire Capsule temporelle: printemps 1891

Quand les mariés portent le même patronyme

Dans le généathème de ce mois, figure le « doc du mois »: pour moi, ce sera un coup de cœur pour un acte de mariage pas banal: le patronyme du marié est le même que celui de la marié et est aussi le même que celui du maire… J’ai transcris l’acte ci-dessous, en respectant l’orthographe de l’époque. « L’an traize de la République le vingt sept prairial c est presentez pardevant nous Jean Claude Girardot maire de la commune de Sécenand faisant les fonctions d’officier public de la commune de Sécenans Département de la Haute Saône canton de Villersexel commune de Sécenans … Continuer de lire Quand les mariés portent le même patronyme

100 mots pour Pierrette

100 mots, c’est court pour raconter l’histoire d’une vie, même la plus anodine. J’ai trouvé cet été la photo de cette aïeule et j’ai eu envie de raconter sa vie en 100 mots, dans le cadre du généathème de ce mois d’octobre. Pierrette ROTAT est née le 3 septembre 1845 à Neuilly-en-Donjon (Allier) au lieudit “les Bertheliers”. Elle est le premier enfant de Benoît et Antoinette Jacob, métayers. Au moins quatre autres enfants viendront agrandir la famille: Marie-Jeanne, Marie, Claude et Pierrette. Pour une raison inconnue, la famille s’installe à Monétay-sur-Loire aux Bizets avant 1861, année du recensement. La famille … Continuer de lire 100 mots pour Pierrette

photo de mariage

C’est un des thèmes du généathème de ce mois. De photo ancienne de couple de mariage, je n’en ai pas. Mes grands-parents paternels se sont mariés en 1943 et je pense que l’époque ne se prêtait pas bien à faire la fête, des photos. De mes grands-parents maternels, je n’ai rien… Par contre, j’ai des photos de groupe de mariage que j’admirais pendant des heures quand j’étais enfant. En voici une: Cette photo a été prise dans l’Allier. Je situe cette photo dans le début des années 30. Je ne connais pas les mariés. Ma grand-mère m’a peut-être donné leur … Continuer de lire photo de mariage

Louis Marchand

Dans le cadre du généathème de ce mois d’avril, j’ai décidé de m’intéresser de plus près à la vie de Louis Marchand, mon sosa n°54. Louis MARCHAND est né le jeudi 2 mars 1865 à Monétay-sur-Loire au lieu-dit les Segauds. Il est le premier fils légitime de Claude MARCHAND, cultivateur, âgé de 21 ans et de Pierrette ROTAT, cultivatrice, âgée de 19 ans. Lors des recensements de 1872 et de 1876, Louis est encore un enfant. Il vit alors aux Gourliers en 1872, puis aux Henrys en 1876, à Monétay-sur-Loire, avec ses parents et ses deux sœurs, Jeanne et Marie, … Continuer de lire Louis Marchand

Voiturier par terre

Voilà un métier que j’ai découvert tout récemment, grâce à la lecture d’un acte de mariage d’un couple d’ancêtres de mon mari. L’expression m’a interpellée: « voiturier », pas de problème, je vois bien ce quel peut être ce métier. Mais « voiturier par terre »… J’ai donc fait des recherches.  Je vous livre le résultat de ces dernières. La consultation du site : les métiers de mes ancêtres, me donne comme information que cette expression s’oppose à « voiturier par eau » et que « voiturier par terre » est synonyme de « roulier ». Ce métier est l’ »ancêtre », en quelque sorte, du métier de routier. voiture à cheval, … Continuer de lire Voiturier par terre

Mon énigme généalogique

Mon épine généalogique se nomme Claude Françoise CAILLET. Elle fut l’épouse de Cyprien GIRARDOT qui a fait l’objet d’un de mes précédents article. Si j’ai pas mal d’informations sur Cyprien GIRARDOT, en revanche il me manque des données capitales sur son épouse. Je résume ce que je sais d’elle: –  elle apparait pour la première fois dans mes recherches lors de la naissance de Charles Eugène le 13 mai 1845 à Sécenans. Il est bien précisé que Claude Françoise est l’épouse de Cyprien (donc il y a eu mariage). – sur cet acte de naissance et sur les cinq autres … Continuer de lire Mon énigme généalogique