Pierre Turland, sosa 1000

J’ai longtemps hésité à écrire un article dans le cadre du généathème sur le sosa 1000 de mon arbre généalogique. Je craignais n’avoir pas grand-chose à dire sur lui. Or à ma grande surprise, j’ai retrouvé pas mal d’informations sur lui. Voici l’histoire de sa vie:

27 novembre 1718, dans un petit village charollais du nom de Montceau l’Etoile, Antoinette Cru met au monde un garçon. Avec son mari, Sébastien, laboureur, ils choisissent Pierre Jolet comme parrain, un tissier en toile de Montceau l’Etoile et Françoise Maleval, habitante de la paroisse de l’Hopital comme marraine. Le nouveau-né s’appellera Pierre.

Pierre sait écrire, ou plutôt signer.

Pierre Turland-signature
Signature de Pierre Turland- mariage Pierre Turland-Marie Desaux en 1744.

Pierre se marie quatre fois. La première élue de son cœur est Marie Deseaux. Ils se marient à Montceau l’Etoile, le 9 janvier 1744. Marie meurt le dimanche 14 avril 1748 à Montceau l’Etoile. Le curé lui donne un âge approximatif de 36 ans.

Sa prochaine épouse se nomme Etiennette Gondeau. Pour le moment, je ne connais pas la date du mariage, je connais juste la date de son décès: le 27 octobre 1750 à Montceau l’Etoile. Elle meurt probablement en couches. En effet, Claude Marie Turland est née le 27 octobre 1750, soit juste la veille du décès de sa mère.

La mention de son mariage est précisé dans le mariage suivant de Pierre Turland avec Anne Fauconnet, le 16 novembre 1751 à Montceau l’Etoile. En effet, Pierre Turland est mentionné comme veuf d’Etiennette Gondeau. Anne meurt à son tour le 26 août 1754. Elle a environ 26 ans.

Il se marie à nouveau, le 3 février 1761, avec Claudine Jaillet, à Volesvres (Saône-et-Loire).

Et les enfants dans tout çà? Hormis Claude Marie dont j’ai déjà parlé, j’ai trouvé 3 autres enfants: Françoise, qui n’a vécu que 5 mois en 1753, et dont la mère fut Anne Fauconnet, Jean-Baptiste, (1754-1761), et mon ancêtre Jean-François (1763-1831).

Voici ainsi racontée brièvement l’histoire du sosa 1000 de mon arbre généalogique.

Laisser un commentaire